Accueil Base de données Projets de recherche et de connaissance Solutions fondées sur la nature pour la réutilisation nationale de WAter dans les pays méditerranéens

Exclusion of liability

This translation is generated by eTranslation, a machine translation tool provided by the European Commission.

Website experience degraded
We are currently facing a technical issue with the website which affects the display of data. The full functionality will be restored as soon as possible. We appreciate your understanding. If you have any questions or issues, please contact EEA Helpdesk (helpdesk@eea.europa.eu).
Project

Solutions fondées sur la nature pour la réutilisation nationale de WAter dans les pays méditerranéens (NAWAMED)

Description:

Dans les pays méditerranéens, l’utilisation de l’eau domestique représente une partie mineure de la consommation d’eau — une quantité beaucoup plus importante est utilisée pour l’irrigation — mais elle nécessite la meilleure qualité et sa demande ne cesse de croître, tout en améliorant le mode de vie et en augmentant la population urbaine.

De plus, l’eau urbaine reste la principale cause de pollution des rivières et des eaux souterraines, même lorsqu’elle est traitée avant d’être rejetée. La consommation d’eau domestique par habitant peut être considérablement réduite en utilisant des ressources en eau non conventionnelle (NCW) à des fins non potables: les eaux grises (et les eaux de pluie lorsqu’elles sont disponibles) peuvent être réutilisées pour le rinçage et l’irrigation des WC, mais nécessitent la mise en place de systèmes de traitement décentralisés desservant un ou quelques bâtiments.

NAWAMED vise à changer les pratiques de gestion de l’eau urbaine par des technologies de traitement innovantes, durables et à faible coût, applicables de manière décentralisée, pour remplacer l’utilisation de l’eau potable par une bonne qualité de NCW.

Le projet démontrera la faisabilité technique et économique de solutions basées sur la nature et à faible coût, telles que des murs verts vivants, pour traiter les ressources en eau non conventionnelles dans les écoles, les universités, les installations publiques et dans un camp de réfugiés. Les eaux usées récupérées ou les eaux pluviales seront réutilisées à différentes fins, y compris la chasse d’eau pour les toilettes et l’irrigation et, par conséquent, la consommation d’eau potable à des fins domestiques sera réduite. En outre, le projet montrera que la conception et l’architecture peuvent rendre les bâtiments producteurs d’eau plutôt que les consommateurs d’eau.

Renseignements sur le projet

Mener

Province de Latina, Italie

Les partenaires

IRIDRA, Italie;

SVI.MED. Centre euroméditerranéen pour le développement durable, Italie;

Centre de recherche et de technologie de l’eau, Tunisie;

Université de Jordanie, Jordanie;

Agence de l’énergie et de l’eau, Malte;

Université américaine de Beyrouth, Liban;

Informations de référence

Sites Internet:

Publié dans Climate-ADAPT Mar 07 2023   -   Dernière modification dans Climate-ADAPT Mar 07 2023

Actions sur le document