Accueil Base de données Projets de recherche et de connaissance Promouvoir une gestion durable de l’irrigation et une utilisation non conventionnelle de l’eau en Méditerranée

Exclusion of liability

This translation is generated by eTranslation, a machine translation tool provided by the European Commission.

Website experience degraded
We are currently facing a technical issue with the website which affects the display of data. The full functionality will be restored as soon as possible. We appreciate your understanding. If you have any questions or issues, please contact EEA Helpdesk (helpdesk@eea.europa.eu).
Project

Promouvoir une gestion durable de l’irrigation et une utilisation non conventionnelle de l’eau en Méditerranée (PROSIM)

Description:

Dans les pays méditerranéens, l’utilisation de l’eau pour l’irrigation représente plus de 70 % de la consommation d’eau et un stress hydrique important est enregistré en raison de l’augmentation de la population et du changement climatique. Les pertes d’eau dues aux systèmes d’irrigation inefficaces, à la dépendance limitée à l’égard de l’eau non conventionnelle, au manque de capacités des institutions pour appliquer des plans efficaces de gestion de l’eau et à la méconnaissance des solutions modernes au niveau des exploitations, sont les questions les plus courantes à traiter.

ProSim fera face à ces défis en se concentrant à la fois sur la demande d’eau et sur l’approvisionnement en eau pour l’irrigation. Le projet apportera des solutions innovantes combinant l’efficacité de l’utilisation de l’eau et NCW et renforcera les capacités locales pour les adopter/les étendre. Le renforcement des capacités transfrontalières ainsi que des feuilles de route et des plans d’amélioration de la gestion de l’eau sur la base des résultats des projets seront mis en œuvre, tandis que le renforcement de la coopération entre le secteur public et le secteur privé sera encouragé en même temps que les investissements en vue de l’adoption/de l’échelle des solutions proposées.

Le projet permettra d’améliorer les voies d’adaptation, en réduisant la pression sur les ressources en eau dans les zones concernées de l’Italie, de la Jordanie, du Liban, de la Tunisie et de l’Espagne. Au niveau de l’exploitation pilote, le projet augmentera l’efficacité de l’utilisation de l’eau de 30 % et remplacera l’eau propre par de l’eau non conventionnelle jusqu’à 100 % grâce à de nouvelles solutions sur mesure pour optimiser la consommation d’eau.

Le projet espère également augmenter de 5 à 10 % les investissements dans l’irrigation durable de la part des gouvernements, des institutions financières et des agriculteurs.

Renseignements sur le projet

Mener

Institut de coopération universitaire, Italie

Les partenaires

Centre national de recherche agricole, Jordanie;

Ministère libanais de l’agriculture, Liban;

Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydriques et des Pêches de Tunisie Direction générale de l’ingénierie agricole et de l’exploitation des ressources en eau, Tunisie;

Conseil national espagnol de la recherche (CSIC) — Centre d’édaphologie et de biologie de Segura, Espagne;

Région sicilienne — Département régional de l’agriculture, du développement rural et de la pêche méditerranéenne, Italie

Publié dans Climate-ADAPT Mar 07 2023   -   Dernière modification dans Climate-ADAPT Mar 07 2023

Actions sur le document