Accueil Données sur le climat et la santé Systèmes d’alerte sanitaire

Exclusion of liability

This translation is generated by eTranslation, a machine translation tool provided by the European Commission.

Website experience degraded
We are currently facing a technical issue with the website which affects the display of data. The full functionality will be restored as soon as possible. We appreciate your understanding. If you have any questions or issues, please contact EEA Helpdesk (helpdesk@eea.europa.eu).

Systèmes européens d’alerte rapide

Les systèmes d’alerte précoce concernant les risques climatiques pour la santé et le bien-être doivent reposer sur une base scientifique et technique solide permettant de mettre l’accent sur les régions et les groupes de population les plus à risque. Les systèmes d’alerte précoce comprennent la détection, l’analyse, la prédiction, puis la diffusion des avertissements, suivi de la prise de décision et de la mise en œuvre des réponses. Ces systèmes avertissent les parties prenantes et les populations vulnérables des risques climatiques tels que les cyclones tropicaux, les inondations, les tempêtes, les avalanches, les tornades, les orages violents, la chaleur et le froid extrêmes, les incendies de forêt, la sécheresse, etc. Pour être efficace et complet, un système d’alerte précoce doit comprendre quatre éléments interagissants: (I) connaissance des risques, ii) services de surveillance et d’alerte, iii) diffusion et communication et iv) capacité de réaction.

En Europe, il existe une expérience considérable des systèmes d’alerte précoce, en particulier en ce qui concerne les risques d’inondation et d’inondation éclair, les tempêtes, les incendies de forêt, les vagues de chaleur et les sécheresses. Les systèmes d’alerte précoce sont directement pertinents pour divers secteurs qui sont principalement touchés par les risques liés au climat, notamment la santé publique, la réduction des risques de catastrophe, l’agriculture, la sylviculture, les transports et l’énergie.

Systèmes d’avertissement multirisques

Certains systèmes d’alerte précoce fournissent des services et des produits pour plusieurs risques liés au climat.

Meteoalarm est un effort conjoint d’ EUMETNET (Réseau des services météorologiques européens). Il fournit des alertes en Europe en cas d’événements météorologiques extrêmes, y compris de fortes pluies avec risque d’inondation, d’orages violents, de vents violents, de vagues de chaleur, d’incendies de forêt, de brouillard, de neige ou de froid extrême avec des tempêtes de neige, des avalanches ou de fortes marées côtières.

Le service Copernicus de gestion des urgences (CEMS) géré par le Centre commun de recherche de la Commission européenne donne accès (entre autres) aux principaux systèmes européens d’alerte précoce, en particulier le système européen de sensibilisation aux inondations (EFAS), le système européen d’information sur les incendies de forêt (EFFIS) et l’ Observatoire européen de la sécheresse (EDO). Il est également lié aux versions mondiales de ce système d’alerte précoce (GloFAS, GDO, GWIS)et au Système mondial d’alerte et de coordination en cas de catastrophe (GDACS) pour les cyclones tropicaux. Ces versions couvrent les régions d’outre-mer d’Europe qui sont souvent touchées par des événements extrêmes.

Chaleur et santé

L’Europe a connu plusieurs vagues de chaleur estivales extrêmes depuis 2000, ce qui a entraîné une mortalité élevée et des impacts socio-économiques. La fréquence des phénomènes de chaleur extrême et leurs effets correspondants sur la santé et le bien-être de l’homme devraient augmenter considérablement dans un climat de réchauffement. La collaboration conjointe d’organismes institutionnels et d’approches multidisciplinaires est essentielle au développement réussi de systèmes d’alerte et de plans d’action pour la santé de la chaleur, ce qui peut réduire les effets de la chaleur extrême sur la population.

Le projet Heat-Shield aborde l’ impact négatif de l’augmentation du stress thermique en milieu de travail sur la santé et la productivité. Le projet a développé un MapViewer, qui fournit une prévision de vague de chaleur de 4 semaines pour l’Europe, axée sur la santé au travail. Le projet a également produit une vue d’ensemble des systèmes existants d’alerte pour la santé de la chaleur en Europe, qui fournit un examen à la fine pointe de 16 systèmes européens d’alerte pour la santé thermique et des plans d’action pour la santé thermique.

Le portail EuroHEAT fournit une prévision des vagues de chaleur en ligne pour l’Europe. Il affiche des prévisions quotidiennes de probabilité de vague de chaleur (0 à 100 %) par région NUTS1 pour les dix jours à venir sur une carte codée en couleurs. L’outil n’est plus activement entretenu, mais il continue d’être opérationnel et est fourni avec des données climatiques à jour.

Maladies infectieuses sensibles au climat

Le suivi de l’évolution des facteurs climatiques et environnementaux des maladies infectieuses peut aider à anticiper, voire à prévoir, une recrudescence des infections. Le changement climatique peut modifier l’éventail géographique des maladies à transmission vectorielle en Europe, de sorte que l’alerte précoce devient encore plus importante.

Le visualiseur de cartes Vibrio développé par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), hébergé sur le portail de l’ ECDC, fournit des prévisions quotidiennes actualisées sur l’adéquation de Vibrio aux zones côtières européennes.

Services européens d’information sur le pollen

La hausse des températures causée par le changement climatique signifie que les arbres et autres plantes fleurissent plus tôt ou plus longtemps, ce qui prolonge la souffrance de nombreuses personnes souffrant d’allergies au pollen.

Le portail polleninfo fournit des prévisions de pollen mises à jour quotidiennes et des évaluations des risques d’allergie. Il a été développé en partenariat entre l’ European Aeroallergen Network (EAN) et le Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS).

Systèmes surlignés

Relevant tile