Exclusion of liability

This translation is generated by eTranslation, a machine translation tool provided by the European Commission.

Website experience degraded
We are currently facing a technical issue with the website which affects the display of data. The full functionality will be restored as soon as possible. We appreciate your understanding. If you have any questions or issues, please contact EEA Helpdesk (helpdesk@eea.europa.eu).

Profils de pays

Chypre

 

 

 

Les sources utilisées pour compiler les informations sur la santé et l’adaptation pour les profils de pays varient d’un pays à l’autre. Pour les États membres de l’UE, les informations sont fondées sur leurs rapports officiels sur l’adaptation: Rapports 2021 sur l’adaptation au titre du règlement sur la gouvernance de l’union de l’énergie et de l’action pour le climat (voir les rapports de l’UE sur l’adaptation, les profils de pays de l’ADAPT en matière de climat) etles rapports 2019 sur l’adaptation au titre du règlement de l’UE sur le mécanisme de surveillance des gaz à effet de serre. Ces deux mécanismes d’établissement de rapports sont désignés ici sous le nom de «rapports officiels de l’UE sur l’adaptation». Note: Les informations pertinentes ont été reproduites à partir du rapport officiel de l’UE sur l’adaptation (présenté jusqu’au 21 juillet 2021), sans autre précision sur le contenu du texte. Certaines informations, valides au moment de la déclaration, pourraient ne plus être valables aujourd’hui. Tous les ajouts nécessaires au texte sont clairement mis en évidence.

En outre, les informations recueillies dans l’analyse de l’AEE sur le changement climatique et la santé: L’examen des politiques nationales en Europe (2021), les fiches par pays du tableau de bord de la préparation à l’adaptation (2018) et l’étude de l’ OMS sur les politiques de santé publique et d’adaptation au changement climatique dans l’Union européenne (2018) sont présentés. Note: Certaines informations, valables au moment de la publication, peuvent ne plus être valables aujourd’hui. Tous les ajouts nécessaires au texte sont clairement mis en évidence.

Les sources d’information pour les pays non membres de l’UE de l’EEE sont plus limitées.

Informations tirées du rapport de l’AEE. Changement climatique et santé: vue d’ensemble des politiques nationales en Europe (2022)

Les politiques nationales d’adaptation au changement climatique et les stratégies nationales de santé ont été analysées afin d’identifier la couverture des impacts climatiques sur la santé (physique, mental et social) et les types d’interventions les concernant. Le rapport fournit une vue d’ensemble européenne, tandis que la couverture géographique de divers aspects des politiques nationales à travers l’Europe peut être visualisée à l’aide de la visionneuse de cartes. Les résultats pour Chypre sont résumés ici.

Documents de politique générale examinés:

Réponse nationale en vue de la préparation au changement climatique (2017)

Chypre 7ecommunication nationale à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (2018) 

Aspects abordés dans le document d’orientation révisé:

Informations provenant des rapports officiels de l’UE sur l’adaptation. Rapports GovReg (2021), rapports RMR (2019)

Toutes les informations ont été communiquées dans le cadre du RMR en 2019. Aucune information supplémentaire sur la santé n’a été communiquée dans le cadre du GovReg en 2021.

La stratégie nationale d’adaptation et le plan d’action pour Chypre (2017 [éditeurs]) identifient onze secteurs dans lesquels le changement climatique est important pour Chypre; la santé publique est l’une d’entre elles. Il prévoit également 57 mesures, actions et pratiques nécessaires pour une adaptation efficace au changement climatique dans chacun des onze domaines d’action.

Les mesures en faveur de la santé publique comprennent:

  • Instructions pour la protection personnelle contre les vagues de chaleur à travers les médias.
  • Élaboration d’un plan d’urgence pour déterminer les responsabilités des différents centres de santé, des services sociaux et des centres de santé municipaux.
  • Autonomisation et préparation du personnel médical/soignant et des services publics en réponse aux situations d’urgence liées au climat.
  • Élaboration d’un plan d’urgence dans les systèmes de santé et de soins sociaux ainsi que dans les municipalités pour servir un nombre croissant de patients et d’incidents liés au changement climatique.
  • Élaboration et mise en œuvre d’un système d’information sur les maladies associées aux changements climatiques.
  • Recommandation d’éviter de marcher à l’extérieur pendant les heures à haut risque.
  • Interdiction de travailler à l’extérieur lors d’événements extrêmes.
  • Développement et autonomisation des systèmes d’alerte précoce.
  • Exploitation de centres communautaires dans chaque municipalité/communauté locale (p. ex. les mairies, les écoles, les centres de soins ouverts pour les personnes âgées) pour fournir une protection (air, ombre, liquides) à la population à risque.

L’ évaluation des risques liés au changement climatique (CCRA) de Chypre a été publiée en 2016 et inclut le secteur de la santé.

Informations provenant de la publication de l’OMS. Politiques de santé publique et d’adaptation au changement climatique dans l’Union européenne (2018)

Le ministère de l’Environnement coordonne la gestion des questions liées aux changements climatiques par l’intermédiaire d’un organisme national multisectoriel. Le rôle du secteur de la santé est de soutenir cet organisme en tant que partenaire dans la mise en œuvre de mesures visant à résoudre les problèmes de santé.

Une évaluation de l’impact, de la vulnérabilité et de l’adaptation du secteur de la santé publique en ce qui concerne les changements climatiques observés ces dernières années a montré que le secteur dispose d’une bonne capacité d’adaptation. La principale vulnérabilité identifiée concerne les décès et les problèmes de santé dus aux vagues de chaleur fréquentes et aux températures élevées, en particulier pendant l’été. En outre, l’inconfort humain — en particulier pour les personnes âgées — augmente lorsque les niveaux d’humidité sont élevés et lorsque l’air est pollué par des particules de poussière du désert du Sahara.

La recherche sur les effets du changement climatique sur la santé publique à Chypre est effectuée par les institutions et les services gouvernementaux concernés par l’étude des données climatologiques et de leurs effets possibles sur la santé. Chypre participe également à MedCLIVAR, un réseau international qui vise à étudier les impacts et les défis du changement climatique pour la santé publique, ainsi que la survenue d’événements extrêmes étroitement liés à la variabilité climatique en Méditerranée.

Les incidences du changement climatique sur le secteur de la santé publique ont été évaluées sur la base des projections des études d’impact sur les climats régionaux pour l’avenir (2021-2050) dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie nationale d’adaptation aux effets néfastes du changement climatique à Chypre (CYPADAPT, 2011-2014 [éditeurs]). Les impacts directs comprennent:

  • les décès et les problèmes de santé liés aux vagues de chaleur et aux températures élevées;
  • les décès/blessures causés par les inondations;
  • décès/blessures causés par des glissements de terrain; décès/blessures causées par des incendies.

Les impacts indirects comprennent:

  • maladies à transmission vectorielle et à transmission des rongeurs;
  • maladies d’origine hydrique et alimentaire;
  • effets liés au climat sur la nutrition;
  • maladies liées à la pollution atmosphérique.

Ressources dans le catalogue de l’Observatoire sur Chypre